Boules de Gomme aux fruits

Occitanie - AUZIER-CHABERNAC - 1890

Les boules de gomme de notre enfance à la pure gomme d’acacia, délicatement parfumée aux saveurs naturelles de fruits de fleurs.

Connues depuis des siècles, les boules « pure gomme » sont exceptionnellement tendres et fondantes, car elles sont composées d’une substance naturelle, la gomme d’acacia, dont la maison Auzier Chabernac a fait sa spécialité.

Assortiment : fleur d'oranger, violette, fraise.

Conditionnement
3,80 €
En stock
Végan
Végan
Entreprise du Patrimoine Vivant
Entreprise du Patrimoine Vivant
Artisanat Français
Artisanat Français

En savoir plus

La boule de gomme est un bonbon indissociable de la maison la Maison Auzier Chabernac et de la ville de Montpelier, toutes deux associées aux confiseries à base de gomme et de la réglisse.  

 

Un bonbon indémodable

Le succès la boule de gomme « pure gomme », vient de sa texture tendre et fondante, de ses multiples saveurs naturelles de fleurs ou de fruits et de ses vertus thérapeutiques.

La boule de Gomme bénéficie des bienfaits de la gomme d’acacia (que l'on nomme également gomme arabique) qui adoucit la gorge. Les bienfaits de la gomme sont connus depuis l’antiquité. Le naturaliste Grec Théophraste, vantait déjà les bienfaits de la gomme et de la réglisse 300 ans av. J.-C. Selon lui, ils guérissaient les ulcères, enrayaient les toux sèches et préservaient de la soif. De nos jours, la Maison Auzier Chabernac vend près de 40% de ses confiseries en pharmacies.

Les boules de gomme ont su traverser les siècles et les époques pour figurer encore aujourd’hui parmi les meilleures ventes de sa catégorie.

 

Une confiserie naturelle

Que ce soit pour des raisons de gourmandise ou de santé, la recette d’Auzier Chabernac fait de ses boules de gomme un bonbon parfaitement naturel. Il est à base de gomme d’acacia, issue de l'acacia Sénégal. Une substance non calorique et un probiotique naturel qui est riche en fibre et en calcium. Il contient moins de 50% de sucre. Les arômes et les colorants utilisés sont naturels. 

Les boules de gomme ne contiennent pas de conservateur ni de gluten. 

   

À la dégustation : 

Cette boule de gomme artisanale réunit la tendresse et le fondant incomparable de gomme d’acacia et les délicats parfums de fleurs ou de fruits.

Lors de la mise en bouche, on sent fondre rapidement les petits grains de sucre qui protège la boule de gomme, pour nous laisser ensuite apprécier toute la douceur de la gomme. Les parfums naturels, et précis de fraise ou de violette ou encore de fleurs d’orangér arrivent progressivement pour prendre leur place et compléter le subtil arôme de la gomme. 

La petite taille du bonbon incite à en reprendre et l’assortiment des parfums évite la monotonie, si bien qu’on sait quand on commence… et vous connaissez la suite. Personnellement c’est le moment que je choisis pour me souvenir que la gomme n’est pas calorique... 

Avis aux croqueurs : si la gomme fond rapidement en bouche, elle n’aime pas être croquée. Dans ce cas elle se colle aux dents !

 

La fabrication

Cette confiserie artisanale est en forme de demi-sphère de colorées, et pèse moins de 3 grammes. 

La boule de gomme est composée de gomme d’acacia, de sucre et de sirop de glucose, auquel on ajoute des parfums et des colorants naturels. Le mélange est ensuite coulé dans des moules d’amidon ou on la laissera refroidir.

En fin de préparation, les boules de gomme sont enrobées d’une fine pellicule de sucre, qui les protège de l’humidité et évite qu’elles ne se collent entre elles.

Aucun conservateur n’est utilisé dans la préparation des boules de gomme.

 

Histoire de la gomme 

La gomme d’acacia est certainement la plus ancienne et la plus connue de toutes les gommes. Les Égyptiens la connaissaient sous le nom de kami et l’auraient utilisée dès la troisième dynastie (2650 av. J.-C.) pour assurer la cohésion des bandages de momies. Cette gomme aurait pu servir aussi à la fixation des pigments des peintures hiéroglyphiques. Le manuscrit d’Ebers (un papyrus médical rédigé vers 1550 avant l’ère chrétienne) propose l’emploi de la gomme d’acacia comme moyen de contraception en association avec des dattes. Cette gomme entre également dans la fabrication des célèbres loukoums.

Plus proche de nous, il est possible d’affirmer que la gomme d’acacia est connue en France depuis le XVe siècle. À cette époque où la confiserie voisinait avec la pharmacie, Jacques Cœur fit ramener d’Orient la gomme arabique dans la région de Montpellier où il faisait décharger ses bateaux dans le port de Lattes. Il est donc très probable que la boule de gomme puise son origine à cette époque, ce qui ferait d’elle l’un des plus vieux bonbons de France.

Près de 900 espèces d’acacias sont susceptibles de fournir de la gomme. La plus grande production s’est très vite concentrée en Afrique, particulièrement au Soudan.

 

Mais d’où vient l’expression « mystère et boule de gomme » ?

Moins à la mode qu’au cours des siècles derniers, ce bonbon est pourtant très connu par l’usage de l’expression « mystère et boule de gomme », dont l’origine fait l’objet de bien des spéculations. Pour certains, elle serait le fruit d’un jeu de mots construit à partir de l’expression « mystère de la Bégum » qui fait référence au roman "Les Cinq Cents Millions de la Bégum", écrit par Jules Verne en 1879. Mais cette expression n’est attestée qu’au milieu du XXe siècle – Henri de Montherlant l’utilise en 1949 dans sa pièce " Demain il fera jour" – soit bien après la parution de l’ouvrage de Jules Verne, ce lien reste donc peu probable.

D’autres font plutôt allusion à la boule de cristal qui permet aux voyants de découvrir un certain nombre de mystères concernant des choses, passées ou à venir. C’est, paraît-il, la limpidité du verre qui favorise ces découvertes étonnantes. Si, à la place de cette boule, le voyant utilise une boule d’un matériau sans transparence, comme une boule de gomme, par exemple, il ne pourra rien voir et le mystère restera entier - mystère et boule de gomme !

 

La Gomme & Montpellier, deux histoires indissociables

Les origines du bonbon se situent au XVe siècle. À cette époque, des navigateurs européens découvrent la gomme arabique sur les côtes du Sénégal et de l’actuelle Mauritanie. La flotte marchande française rapatrie cette matière première depuis les comptoirs pour la transformer en France. De grandes quantités de gomme étaient notamment débarquées dans le port de la ville de Lattes, port fluvial en périphérie de Montpellier. L’un des marchands français les plus célèbres est sans conteste Jacques Cœur, devenu négociant, banquier, armateur et surtout créancier du Roi. Il possédait une flotte de douze navires. Il choisit Montpellier pour centre de ses affaires, attiré par le rayonnement culturel de la cité. C’est ainsi que la gomme fut introduite en quantité dans le pays de la réglisse.

Au cours des siècles qui suivirent, se perpétua à Montpellier la tradition des confiseries à base de gomme d’Acacia (également appelée gomme arabique). En 1939, il restait encore six entreprises dans la région. Deux d’entre elles fusionnèrent en 1975. Celle de monsieur Chabernac créée en 1890 et celle créée en 1923 par Léon Auzier, pour devenir la Maison Auzier-Chabernac qui reste actuellement la dernière à fabriquer, entre autres confiseries, les boules de gomme.

Le fabricant

La maison Auzier Chabernac implantée à Montpellier depuis 1890 est spécialisée dans les confiseries à base de réglisses et dans les boules de gomme à la sève d’acacia. 

La gomme a été importée d'orient au moyen Âge par Jacques Cœur (1395 - 1456). Ce marchand, négociant, banquier et armateur, deviendra le Grand Argentier du royaume de France, à implanter son comptoir à Montpellier. La réglisse quant à elle poussait déjà à l'état sauvage dans la régnons et était déjà utilisée pas les apothicaires.

 

Montpelier, le terroir français de la gomme et de la réglisse

La Réglisse et la gomme deviendront l’une des grandes spécialités de la région de Montpelier.

Dès le milieu du 15e siècle, Jacques Cœur faisait décharger ses bateaux dans le Port de Lattes, à proximité de Montpelier. Il rapporte d'Orient de nombreuses épices dont la gomme arabique, un produit naturel et peu calorique issu de la sève d’acacia. La réglisse quant à elle poussait déjà dans le bassin méditerranéen. 

Si toute la matière première n’est pas locale, la notoriété de la ville, pour ses gommes et ses réglisses a été acquise par leur association. La douceur de la gomme associée à la puissante réglisse a permis de produire des confiseries très appréciées. Montpellier a ensuite développé sa notoriété par la transformation de ces matières de grande qualité. Les apothicaires dans un premier temps puis les confiseurs ensuite ont fait preuve d’une grande imagination pour crées une large gamme de médicaments puis de confiseries. Ils ont développé des savoir-faire exceptionnels, toujours très apprécier de nos jours.  Le regain d’intérêts des consommateurs pour les produits naturels présage d’un bel avenir pour les gourmandises d’Auzier Chabernac.

 

La Maison Auzier Chabernac, une institution à Montpelier

Dès la fin du XVème siècle, les apothicaires et les premiers confiseurs Montpelliérains fabriquaient des préparations à base de réglisse et de gomme. Très vites elles gagneront en réputation tant pour leurs vertus adoucissantes que pour leur gourmandise.

Depuis cette époque et au cours des siècles qui suivirent, la tradition du travail de la réglisse et de la Gomme s’est perpétuée.

En 1939, il y avait encore six entreprises spécialisées dans ces confiseries. Parmi elles, n

trouve la Maison de Monsieur Chabernac, fondée en 1890 et la Maison de Léon Auzier fondée en 1923. 

Les deux entreprises se sont rapprochées en 1975 pour créer la Maison Auzier Chabernac. Cette maison de tradition est aujourd’hui la dernière à Montpellier à fabriquer les traditionnelles Boulles de gommes et les emblématiques pâtes de réglisse ou la réglisse au miel, spécialité de la maison dont la recette remonte à 1890. 

 

La Maison Auzier Chabernac aujourd’hui

Cette maison de tradition a conservé une production respectueuse des recettes authentiques d'autrefois. Depuis plus de 130 ans, ce confiseur a amélioré son savoir-faire et la sélection de ses produits. Ces confiseries développent des arômes et des textures uniques et inimitables.

Les recettes sont d’ailleurs conservées secrètes depuis 3 générations. 

Par nostalgie, nous regrettons l’arrêt de la fabrication des confiseries « Masque noir » à la sève d’acacia et à la réglisse dans les années 2020. Cette confiserie faisait partie de notre histoire.

Ses efforts et sa persévérance ont été récompensés par l’attribution du label « Entreprise du Patrimoine Vivant (EVP) qui récompense les entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux d’excellence.

 

Des bonbons qui soignent

Dès les moyens Âges, la réglisse poussait à l’état sauvage aux pourtours de la ville de Montpellier. Les apothicaires de la ville l’utilisaient dans la composition de leurs médicaments. 

Les vertus du réglisse et de la Gomme sont connues depuis la Grèce antique. Ces deux produits sont notamment connus pour calmer la toux et soignent les indigestions. La gomme arabique est également non calorique. C'est un prébiotique naturel, qui favorise le développement des bonnes bactéries. Elle est aussi riche en fibre et en calcium.

Les confiseries d’Auzier Chabernac, ont conservé toutes ces vertus thérapeutiques. Leur mélange carré à l’ancienne est un véritable mélange pectoral qui trouve d’ailleurs sa place dans les pharmacies auprès desquelles Auzier Chabernac vend près de 40% de sa production. 

Sucre, gomme arabique, sirop de glucose , arômes naturels : fraise, fleur d'oranger, violette, colorants naturels: anthocyanes, carmin

Convient aux Végétaliens - Sans Gluten

Convient aux Végétaliens - Sans Gluten

Pour 100g :

Energie : 807 Kj / 194 Kcal

Matières grasses : <0,4g dont acides gras saturés <0,1g

Glucides : 60,3g, dont sucre:28,9g

Fibres alimentaires : 32,1g

Protéines : 1g

Sel : 0,01g

Vous aimerez aussi...

Palets Caramel beurre salé

Caramel d'Isigny

Normandie

Le caramel tendre au beurre salé de Normandie originale.

Prix 1,90 €
guimauves à l'ancienne

Guimauves à l'Ancienne

Auvergne-Rhône-Alpes

Guimauves à l'Ancienne - par l'Atelier des douceurs - Assortiment parmi 11 parfums

Prix 5,80 €
chuques du nord individuel

Chuques du Nord

Hauts-de-France

La spécialité du nord au café, fourrée au caramel.

Prix A partir de 3,80 €
Tendres Petit Jésus

Petit Jésus

Grand Est

Les tendres « Petits Jésus » meringués. Une tradition alsacienne qui a conquis toute la France.

Prix 3,50 €
Babeluttes de lille indiv

Babeluttes de Lille

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise dans la plus grande tradition nordiste. Un régal

Prix A partir de 3,50 €
CH’TI Bar , la délicieuse petite barre de caramel au beurre salé

CH’TI Bar

Hauts-de-France

La délicieuse petite barre de caramel au beurre salé

Prix 4,95 €
Babelutte du Nord

Babelutte du Nord

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise un délice pour les papilles.

Prix A partir de 3,50 €