• Nouveau !

Cotignac d'Orléans

Centre-Val de Loire - Orléans - MAISON RUELLAN - Moyen Âge

Dans sa petite boîte ronde en épicéa, ayant pour drôle de nom « la friponne », se cache un savoureux trésor : une pâte de coing, appelée Cotignac d’Orléans. D’un beau rouge rubis, très parfumée, on la savoure avec délice depuis le Moyen Âge.

Cet ancêtre du roudoudou fut la confiserie préférée du roi François Ier. Elle figurait régulièrement dans les menus médiévaux et fit les délices des rois et des princes. 

Aujourd’hui, la recette ancestrale reste inchangée.

Boite de 165g  - environ

La production saisonnière du Cotignac ne permet pas d'en proposer tout au long de l'année.  

7,95 €
En stock
Ingrédients rigoureusement sélectionnés
Ingrédients rigoureusement sélectionnés
Artisanat Français
Artisanat Français

En savoir plus

Le cotignac d’Orléans est une pâte de coing tendre et fondante de couleur rouge, qui est présentée dans une petite boîte ronde en épicéa parfois frappée à l’effigie de Jeanne d’Arc qui délivra Orléans des Anglais.

Secret de fabrication

Le cotignac s’apparente à une gelée de coings avec un goût et des arômes incroyablement prononcés et d’une grande délicatesse. Il est composé d’autant de sucre que de jus de coing.

Le jus de coing est obtenu par une longue cuisson des fruits dans de l’eau bouillante ensuite passée au tamis très fin. 

On ajoute ensuite du rouge de cochenille pour obtenir sa coloration rouge spécifique.

La Maison Ruellan, y ajoute un trait note de vinaigre d’Orléans, pour dynamiser les arômes et amélioré la conservation de cette confiserie. 

 

Comment bien déguster son cotignac d’Orléans ?

Pour bien savourer un cotignac, il faut se soumettre au rituel : casser dans le couvercle un copeau de bois qui servira de cuillère et la plonger, sans retenue, dans la pâte translucide. Le cotignac entier peut également être sucé comme un roudoudou.

 

Histoire du Cotignac d’Orléans

L’origine du cotignac remonte à l’Antiquité. Les Grecs cuisinaient déjà ce type de friandise, compromis entre pâtes de fruits et gelée à base de coings confits dans du miel. Une préparation semblable était déjà mentionnée par le médecin grec Claude Galien dès l’an 200, sous le nom de « cotinatum ».

 

Naissance du Cotignac au Moyen Age

Le cotignac d’Orléans est né en France au Moyen Âge chez un apothicaire du village de Cotignac (dans le Var) venu s’installer dans la région d’Orléans. À cette époque, le cotignac était vendu pour ses propriétés anti diarrhéiques et pour réguler les problèmes digestifs. Il connut un franc succès.

En 1393, l’ouvrage Le Ménagier de Paris propose déjà la recette de cette friandise prisée pour ses vertus digestives. Cette publication laisse penser que le cotignac était donc connu bien avant cette date et vraisemblablement dès la fin du XIIIème siècle.

L’archéologue et historien Philippe Mantellier a découvert dans les archives orléanaises que, de 1444 à 1650, l’hôpital de la ville d’Orléans achetait de grandes quantités de boîtes de cotignac. Achetées par douzaines, elles furent utilisées pour le soin des malades durant plus de deux siècles. Ces mêmes archives prouvent également que la ville d’Orléans en achetait pour son compte, sans que l’on puisse déterminer quel usage elle en faisait (cadeaux aux visiteurs ou autres).

 

La confiserie préférée de François 1er

Cette confiserie agrémenta toute la cuisine du XIVème siècle. Elle fut la sucrerie préférée de François Ier. Des textes anciens mentionnent le cotignac dès le règne de Louis XI comme une spécialité de la ville d’Orléans. 

On dit également que cette douceur régalait les filles de Louis XV, qui en raffolaient. Louis XIV et Louis XV offraient aussi des cotignacs d’Orléans aux ambassadeurs et autres invités de marque.

Le cotignac, délice des rois de France et fierté de la ville d’Orléans, était offert aux grands personnages à leur entrée dans la ville. 

 

Le cotignac Aujourd’hui

Après des siècles de succès, cette confiserie est tombée peu à peu en désuétude. 

 

Une fabrication artisanale réduite. 

La fabrication de cette confiserie est aujourd’hui anecdotique et il ne reste plus que deux producteurs dans la région d’Orléans qui fabriquent toujours un cotignac de façon artisanale et d’une très grande qualité.

 

Une fabrication saisonnière. 

Le cotignac est produit à la saison des coings de septembre à novembre. Il se conserve jusqu’à 12 mois dans le meilleur des cas. Le niveau de production et éventuellement de faibles récoltes de fruits font que les stocks de Cotignac sont consommés avant la fin du mois de janvier de chaque année. Ce calendrier en fait un véritable produit à déguster ou à découvrir pour les fêtes de fin d’année ou à offrir à Noël.

 

Recette du Cotignac d'Orléans: 

Ingrédients

2/3 de coings 1/3 de sucre.

 

Recette

Peler et couper les coings en quartiers.

Enlever les pépins.

Mettre les coings à bouillir.

Les passer dans un nouet de mousseline pour les presser et en extraire le jus.

Faire bouillir le jus avec le sucre pour obtenir une gelée(température: 108 à 114 °C).

Quand la préparation commence à être dense, ajouter un colorant rouge alimentaire et couler le cotignac dans des boîtes en bois.

Le fabricant

Depuis sa création elle a pour ambition d’être exemplaire et de contribuer à la création d’un monde élégant. Elle perpétue le savoir-vivre à la française auquel nous sommes très attachés à l’Épicerie du Patrimoine. 

 

En savoir plus sur la Maison RUELLAN

Coing, sucre, glucose, vinaigre

Vous aimerez aussi...

Les Caramels Lorrains ©

Les Caramels Lorrains ©

Grand Est

Les caramels Lorrains : miel, mirabelle, bergamote et sel de Lorraine ! Et toujours l’inimitable « goût Lalonde » !

Prix 9,60 €
Bateaux Lisse à la Violette - Pure Gomme - Boite Originale 250 g

Bateaux Lisse à la Violette...

Occitanie

Le bateau lisse à la violette est un délicieux mélange entre gomme d’acacia, douce réglisse et envoutante violette. Dans leur boite originale.

Prix 5,95 €
Pastilles au Menthol de Montpellier

Pastilles au Menthol de...

Occitanie

Pastille au Menthole de chez Auriez-Chabernac - Pur Gomme.

Prix 2,10 €
Baton de Rouen - Sucre de pomme

Bâton de Rouen - 20g

Normandie

Les fameux bâtons aromatisés au bon goût de pommes de Normandie. Une confiserie Royale née à Rouen en 1550.

Prix 1,80 €
Sujets à la Réglisse - pure Gomme

Sujets à la Réglisse -...

Occitanie

Sachet de 400g - Les véritables Sujets à la Réglisse de notre enfance - Pure Gomme d'acacia.

Prix 8,95 €
Palets Caramel beurre salé

Caramel d'Isigny

Normandie

Le caramel tendre au beurre salé de Normandie originale.

Prix 0,30 €
bonbons fourré coquelicot Nemours

Bonbon fourré au coquelicot...

Ile de France

Sachet 100 g - Le célèbre bonbon au Coquelicot de Nemours dans une version fourrée

Prix 3,60 €
Pâtes de fruits -  MiniCruz

MiniCruz

Auvergne-Rhône-Alpes

Assortiment de mini pâtes de fruits emballées, de la Maison Cruzilles.

Prix A partir de 3,90 €
Anis de Flavigny - Boite 50g

Anis de Flavigny -...

Bourgogne-Franche-Comté

Les véritables Anis de l'Abbaye de Flavigny au parfum original d'ANIS

Prix 3,50 €
chique boudet coquelicot

Chique - Coquelicot

Occitanie

Une sucette « Spéciale Gourmand » de 35g, qui bénéficie du savoir-faire de la maison Boudet de Pézenas

Prix 1,30 €
Caramel au Beurre Salé traditionnel

Caramel au Beurre Salé...

Auvergne-Rhône-Alpes

Le tendre caramel fondant d’antan, du pur bonheur !

Prix A partir de 4,50 €
Niniches au Caramel

Niniches au Caramel

Bretagne

10 Niniches & 10 caramels différents! Prix du meilleur bonbon de France.

Prix 7,00 €
mini fondants individuel

Minis Fondants

Ile de France

Les Minis Fondants Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix A partir de 7,80 €
mini fondants individuel
  • Nouveau !

Minis Fondants -100g

Ile de France

Les Minis Fondants Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix 5,40 €
Calissons de Provence

Calissons de Provence -...

PACA

Sachet 250g. Le Calisson de Provence, l’une des confiseries préférées des Français.

Prix 16,50 €