Chiques de Bavay

Hauts-de-France - CHUQUES DU NORD - 1875

Les « Chiques de Bavay » dont la recette remonte à 1875 sont confectionnées artisanalement à partir d’ingrédients entièrement naturels. 

Les Chiques qui sont délicatement parfumées à la menthe régalent nos yeux puis vos papilles.

Véritable ambassadeur du Bavaisis, cette confiserie est fabriquée depuis plus de 130 ans, selon une recette restée secrète. La Chique de Bavay est classée au patrimoine des spécialités de France. 

Coffret de 100g

4,95 €
En stock

En savoir plus

La Chique de Bavay figure au patrimoine des spécialités de France. C’est également le premier bonbon labellisé par le Parc naturel de l’Avesnois. C’est dire à quel point cette confiserie fait partie du terroir et de l’histoire de la région.

 

À la dégustation

La Chique de Bavay est un gros bonbon en forme de coussin carré bombé sur une face, pornant le nom de « BAVAY ». 

C’est un bonbon de sucre cuit, dur, qui fond lentement en bouche en diffusant ses agréables parfums riches en aromes de sucre candi et délicatement parfumé d’une menthe douce qui offre une agréable sensation de fraîcheur et apporte un équilibre à cette belle confiserie.

 

Secret de fabrication

Les chiques traditionnelles sont fabriquées avec du sucre et du sucre candi mélangés dans une cuve et porté à 145 °C pendant plus d’une heure. Les arômes de menthe sont ajoutés en fin de cuisson, puis la préparation est versée sur une plaque métallique préalablement huilée. 

Le sucre encore tiède est coupé en « boudins » qui passeront ensuite dans un moule en cuivre afin de leur donner leur forme définitive de petits carrés et d’y imprimer le nom de « Bavay. Dans les premiers temps, cette opération s’effectuait entièrement avec des ciseaux.

 

Histoire des Chiques de Bavay

Les chiques de Bavay sont des bonbons anciens puisqu’ils remontent aux guerres napoléoniennes. À cette époque, les soldats retiraient avec leurs dents les bouchons des charges de poudre et de plomb pour leurs armes. L’ouverture brutale des bouchons leur envoyait souvent du plomb dans la bouche, ce qui finissait immanquablement par provoquer de violentes coliques et détériorer leurs gencives.

La légende raconte qu’en 1815, lors de la défaite de Waterloo, un vieux soldat blessé se réfugia dans une famille paysanne de Bavay. Ses logeurs furent surpris de l’excellent état des dents du grognard et cherchèrent à savoir par quel miracle il avait réussi à préserver sa dentition. 

Le soldat sortit alors de sa poche quelques bonbons qu’il appelait « chiques », confectionnés pour les soldats par une de ses parentes et dont elle seule connaissait la recette miraculeuse. C’est bien plus tard, en 1875, que Favier Fortin, dont la grand-mère avait connu le soldat et goûté ses fameuses chiques, décida de rechercher la recette oubliée. Il retrouva la famille du soldat qui, par chance, avait conservé le vieux grimoire des recettes de la parente décédée, contenant notamment celle des fameuses chiques.

De retour à Bavay, il réalisa la recette dont le résultat fit l’unanimité chez les goûteurs, ce qui l’encouragea à commercialiser le bonbon. Il le baptisa « la chique de Bavay » en souvenir du vieux grognard.

Son fils, Édouard Fortin, prendra la relève en 1922, il déposera la marque « Chique de Bavay » et vendra les secrets de la recette à Georges Spriet en 1949, qui la cèdera à son tour, en 1993, à Christian Kamette. Ce dernier s’attachera à faire évoluer la friandise au fil des ans. Il l’aromatisera notamment aux saveurs de l’Avesnois (pomme, noisette, cerise, poire, mûre, chicorée), alors qu’elle n’était initialement parfumée qu’à la menthe.

Depuis août 2010, les chiques ne sont plus confectionnées dans la petite ville de Bavay. La fabrication des célèbres bonbons a été transférée à Cambrai, soit à un peu plus de 40 km de Bavay, suite à l’acquisition de la maison Kamette par la Maison CHUQUES DU NORD qui s’est engagée à perpétuer la fabrication traditionnelle des chiques de Bavay et qui ne produit que les bonbons originaux à la menthe.

Le fabricant

En Ch'tis, les bonbons sont des « chuques ». Une précision qui nous éclaire immédiatement sur l’activité de cette entreprise dont l’histoire remonte à 1887 à Wasquehal, sous le nom de CHOCODAR.

 

La tradition des bonbons de sucre cuit du Nord. 

Cette confiserie typique des Hauts de France, incarne la richesse de la confiserie de cette région déjà connue pour ses Bêtises !

Les spécialités de confiserie typiques du Nord sont nombreuses : les babeluttes de Lille, les chuques du nord, les chiques de Bavay, les Ch’tiBar, sans oublier les KILLTOIDS de Lille et bien d’autres encore…

 

Une entreprise très active localement, 

On doit cette sauvegarde de notre patrimoine à un homme en particulier, Vincent Duprez. Ce fils issu d'une famille d'entrepreneurs du nord, comme il se doit, a repris des entreprises de sa région qui se trouvaient sans successeurs. Spécialisé dans la biscuiterie et la confiserie il a fait redécouvrir à la France entière des produits tombés en désuétude.

Sucre, sirop de glucose, arômes, sirop de candi, sucre glace. 

Traces éventuelles d'amandes et produits laitiers.

Pour 100g :

Energie : 1671 KJ / 393 Kcal

Matières grasses : <0,5g dont acides gras saturés <0,5g

Glucides : 98g, dont sucre: 98g

Fibres alimentaires : 0g

Protéines : 0,3g

Sel : 0,012g

Vous aimerez aussi...

Berlingots de pezenas saveurs d'autrefois

Berlingots Saveurs d'Autrefois

Occitanie

Berlingots de Pézenas, Saveurs d'Autrefois : bergamote, caramel, coquelicot, miel, rose, sève des pins, verveine, violette.

Prix A partir de 2,95 €
Babelutte du Nord

Babelutte du Nord

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise un délice pour les papilles.

Prix A partir de 3,50 €
baton sucre d'orge

Sucre d'Orge de Moret-sur...

Ile de France

Le véritable Sucre d’orge des Religieuses de Moret-sur-Loing. Inimitable !

Prix 1,95 €
chuques du nord individuel

Chuques du Nord

Hauts-de-France

La spécialité du nord au café, fourrée au caramel.

Prix A partir de 3,80 €
Mini fourré au coquelicot de Nemours

Bonbon fourré au coquelicot...

Ile de France

Le célèbre bonbon au Coquelicot de Nemours dans une version fourrée

Prix A partir de 3,80 €
Fondants

Fondants

Ile de France

Le bonbon Fondant Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix 12,60 €
Sucre d'orge de Moret-sur-Loing

Sucre d'orge de...

Ile de France

Le véritable Sucre d’orge des religieuses de Moret-sur-Loing

Prix 6,95 €
Babeluttes de lille indiv

Babeluttes de Lille

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise dans la plus grande tradition nordiste. Un régal

Prix A partir de 3,50 €
Coquelicot de Nemours, au coquelicot sauvage.

Coquelicot de Nemours

Ile de France

Le seul bonbon au coquelicot sauvage de Nemours. Inimitable !

Prix A partir de 4,95 €
Berlingot Nantais

Berlingot Nantais

Pays de la Loire

Les inimitables Berlingots Nantais. La confiserie emblématique de Nantes

Prix 4,95 €
Bêtises de Cambrai. L'originale.

Bêtises de Cambrai

Hauts-de-France

Certainement le plus célèbre bonbon du nord ! Dans sa version originale à la menthe forte.

Prix A partir de 3,95 €
mini fondants individuel

Minis Fondants

Ile de France

Les Minis Fondants Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix A partir de 7,80 €
Tendres Petit Jésus

Petit Jésus

Grand Est

Les tendres « Petits Jésus » meringués. Une tradition alsacienne qui a conquis toute la France.

Prix 3,50 €
Berlingots de Pézenas - Traditionnel

Berlingots Traditionnels

Occitanie

Berlingots de Pézenas, arômes traditionnels : anis, menthe, framboise, citron, mandarine, réglisse, café, chocolat

Prix A partir de 5,89 €
bonbonnière sucre d'orge

Sucre d'Orge véritable -...

Ile de France

Le véritable Sucre d’orge des Religieuses de Moret-sur-Loing, dans sa bonbonnière originale.

Prix 5,60 €