• Nouveau !

Caramel Lait Clair

Normandie - Barnier - 1932

Une confiserie intemporelle !

Le caramel, saint Graal de la confiserie, associé aux produits laitiers de Normandie, a donné ses lettres de noblesse au caramel au lait. 

La recette de la maison Barnier symbolise à elle seule l’union du savoir-faire des confiseurs et d'un produit phare d’un terroir : le lait frais.

Ce caramel dur est un véritable bonbon intemporel, facile à transporter et à consommer avec des arômes caractéristiques qui lui ont donné cette longévité.

Poids net :  150 g

6,20 €
En stock
Ingrédients rigoureusement sélectionnés
Ingrédients rigoureusement sélectionnés
Artisanat Français
Artisanat Français

En savoir plus

Que ces caramels soient durs ou mous, la qualité des produits laitiers utilisés joue un rôle essentiel dans la saveur des caramels de Normandie ! On aime insister sur cette évidence !

  

Une fabrication avec trois produits AOC :

Le caramel, obtenu à partir d’eau et de sucre, est avant tout une recette paysanne. C’est une gourmandise qui durant des siècles était réalisée à la maison, un peu partout en France. Il est donc difficile d’en déterminer l’âge précis et son origine géographique. 

Ce sont les caramels de « confiseurs », qui ont donné à cette confiserie ses lettres de noblesse. Les confiseurs ont apporté leurs connaissances des températures de cuisson des sucres et chaque région y a ajouté un ingrédient typique de son terroir, pour devenir dans certain cas de véritable spécialité régionale. 

 

Les Caramels au lait de Normandie.

La Normandie est connue pour son lait de grande qualité. Le lait et le beurre de la ville d’Isigny sont désormais indissociables des caramels normands.

Les plus connus des caramels de normandie ont été créés en 1932 par André Galliot, confiseur à Isgny. Son entreprise s’appelait Isicrem.  La crème fraîche, le lait ainsi qu’une pointe de sel, trois ingrédients provenant tous de la ville d’Isigny, en ont fait un caramel d’exception qui a franchi les frontières de la ville et de sa région, avant de tomber dans l’industrialisation. 

Si à l’origine, les caramels artisanaux étaient le plus souvent mous et carrés, d’autres confiseurs de la région se sont orientés vers des confiseries plus dures en forme de bonbons. 

 

À la dégustation

Le « Caramel Lait Clair » de la maison Barnier est une confiserie caractéristique de ces caramels durs d’antan.

C’est un caramel de couleur brun clair, prenant la forme d’un petit oreiller de 4 à 5 grammes.

Le dessus est frappé du nom de la marque et celui de la ville de Rouen. Le dessous strié sur toute sa superficie. Ces finitions lui donnent une belle élégance et montre l’attention que porte le confiseur à son bonbon.

La taille du bonbon est agréable. Qu’on le fasse fondre en bouche ou qu’on le croque, il faut attendre quelques secondes pour que les arômes se développent en bouche. 

Des parfums qui restent légers et bien équilibrés, parmi lesquels le lait en bien présent. Et pour cause, il représente 30% des ingrédients du bonbon.

Le final est donc agréable et donne envie d’y revenir. C’est un bonbon simple qui se mange facilement à toute heure. 

Les secrets de la recette

Leur fabrication consiste à introduire le sucre et le sirop de glucose dans un cuiseur en cuivre et à les brasser pendant leur cuisson (jusqu’à 4 heures suivant les recettes). Le beurre, la crème et le lait sont incorporés en fin de cuisson afin de préserver leurs qualités gustatives. 

Ils sont déclinés en caramels durs ou mous. La consistance étant directement liée aux température et durée de la cuisson. 

 

Confiserie artisanale VS confiserie industrielle :

Après la Deuxième Guerre mondiale, les années 1950 voient l’âge d’or des caramels au lait et à la crème d’Isigny. On en vend dans tous les cinémas, les boulangeries et même chez Monoprix. Face à ce succès, des entreprises industrielles telles Krema se positionnent sur ce marché et sonnent le glas de production artisanale. 

La société Isicrem fait faillite en 1975.

L’industrie permet de fabriqué en gros volume et à moindre coût. Néanmoins, elle ne permet pas de fournir la même qualité de produit. Or en confiserie, ce qu’on aime c’est le goût et le plaisir ! 

Mais c’était sans compter sur l’engouement de la clientèle pour des caramels d’exception qui ne se dément pas. Le caramel reste le Saint Graal des confiseurs. Ce bonbon, avec des ingrédients frais peut offrir un moment de gourmandise incomparable. 

Le fabricant

Souvent présentés comme la « Rolls du bonbon », les Bonbons Barnier sont nés à Rouen en 1885. 

La Maison Barnier est une maison de tradition depuis plus de 135 ans. Elle a conservé ses recettes originales telles qu’elles étaient dégustées au siècle dernier. Elle a également conservé une production artisanale où les confiseries sont réalisées à la main. Malgré ce positionnement à contre-courant des bonbons chimiques et pétillants plus à la mode depuis les années 1980, les Bonbons Barnier on atteint un renom international ! 

La tradition et la qualité l’emportent :

Après des années parfois compliquées, la persévérance à rester dans la tradition, la qualité des produits et le savoir-faire ont payé, car les consommateurs de nos jours cherchent avant tout la qualité. Avec un petit coup de pouce de la mode du « Vintage » et la reconnaissance du « Made in France » (qui sous-entend savoir-faire, tradition et qualité), la maison Barnier réalise aujourd’hui un tiers de ses ventes à l’étranger !

Pourquoi cette sélection par l’Épicerie du Patrimoine : 

À l’Épicerie du Patrimoine, nous nous sommes particulièrement intéressés à la gamme de bonbons « 1885 ». Cette gamme fait référence à l'année de création de Bonbons Barnier par Pierre et Marius Barnier. Elle regroupe les bonbons les plus raffinés développés par les Maîtres Confiseurs de Bonbons Barnier depuis la 1ere moitié du 20e siècle. Nous avons également sélectionné dans leur catalogue le bâton de Rouen, la confiserie typique de cette ville berceau de la Maison Barnier, ou encore les sucettes à l'anis, pour la grande maîtrise de ce parfum si difficile à doser en confiserie.

Histoire des Bonbons Barnier en quelques dates :

C’est à Rouen en 1885 que commence l’histoire de Bonbons Barnier. Les deux frères, Pierre et Marius Barnier créèrent leur manufacture de confiserie sous le nom de « Bonbons Suisses ».  

À cette époque, en France, le terme « Suisse » était un synonyme de « confiserie ». 

En 1900, Eugène Callet rachète l'entreprise. Surfant sur la réputation des frères Barnier, il la renomme et lui donne le nom que nous connaissons aujourd’hui, « Barnier ». Eugène Callet a largement développé l’entreprise. Il fit de la Maison Barnier une référence dans la confiserie française avec une production de bonbons nus, pouvant être emballés à façon par leurs différents distributeurs. Loin d’une approche industrielle, la Maison Barnier n’a jamais cessé de produire artisanalement et à maintenir une fabrication de haute qualité. 

Durant plus d’un siècle, cette maison de tradition est restée fidèle à ses recettes qu’elle élabore toujours à la main. Traversant parfois des moments difficiles, la Maison Barnier est restée debout et est plus forte que jamais. Elle dispose aujourd’hui d’un patrimoine de plus de 1000 recettes et d’un savoir-faire unique dans le travail du sucre cuit.  Ceci lui assure de très beaux jours à venir, en France comme à l’étranger. 

La Maison Barnier fait partie des grandes maisons artisanales qui portent haut les couleurs de la confiserie française de haute qualité.

Le succès actuel de la Maison Barnier est légitime et mérité. C’est la victoire du goût, de la tradition, et du travail bien fait, qu’incarnent l’ensemble du personnel fier de pourvoir affirmer en voyant leurs confiseries dans les étals des marchands : « c’est nous qui l’avons fait » ! Nous leur souhaitons à tous que ce succès durera encore au moins 130 ans de plus !

Sucre (41%), sirop de glucose de BLE (29%, contient des sulfites), LAIT concentré 28%, Beurre <1%, fleur de sel <1%.

Lait et Beurre. Peut contenir des traces de FRUITS A COQUES.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g :

Energie 1 676 kJ / 395 kcal

Matières grasses 1 g

dont acides gras saturés 0,7 g 

Glucides 94 g

dont sucres 72 g

Protéines 2,3 g

Sel < 0,02 g

Vous aimerez aussi...

Tendres Petits Jésus

Petits Jésus

Grand Est

Les tendres « Petits Jésus » meringués. Une tradition alsacienne qui a conquis toute la France.

Prix A partir de 3,00 €
Berlingot Nantais

Berlingot Nantais

Pays de la Loire

Les inimitables Berlingots Nantais. La confiserie emblématique de Nantes

Prix 4,95 €
Bâton de Rouen / Sucre de Pomme- 60 g
  • Nouveau !

Bâton de Rouen - Sucre de...

Normandie

Les fameux bâtons aromatisés au bon goût de pommes de Normandie. Une confiserie Royale !

Prix 5,40 €
Berlingots Pézenas - Fruits du Midi

Berlingots - Fruits du Midi

Occitanie

Saveurs Fruits du Midi : Abricot, Cerise, Fraise, Melon, Pêche, Pomme, Cassis, Figue.

Prix A partir de 2,95 €
Berlingot de Carpentras - Saveurs Provence

Berlingot de Carpentras -...

PACA

Saveurs de Provence: cerise, fraise, melon, lavande. L’un des plus anciens Berlingots de France, nés à Carpentras.

Prix A partir de 3,40 €
Bêtises de Cambrai. L'originale.

Bêtises de Cambrai

Hauts-de-France

Certainement le plus célèbre bonbon du nord ! Dans sa version originale à la menthe forte.

Prix A partir de 3,95 €
CH’TI Bar , la délicieuse petite barre de caramel au beurre salé

CH’TI Bar

Hauts-de-France

La délicieuse petite barre de caramel au beurre salé

Prix 4,95 €
Berlingot de Carpentras - Saveurs Provence

Berlingot de Carpentras -...

PACA

Saveurs de Provence: cerise, fraise, melon, lavande. L’un des plus anciens Berlingots de France, nés à Carpentras.

Prix 7,95 €
Berlingots de Pézenas - Traditionnel

Berlingots Traditionnels

Occitanie

Berlingots de Pézenas, arômes traditionnels : anis, menthe, framboise, citron, mandarine, réglisse, café, chocolat

Prix A partir de 5,89 €
Fondants

Fondants

Ile de France

Le bonbon Fondant Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix 12,60 €
Berlingots pezenas nougatine

Nougatine Piscénoise

Occitanie

Berlingots de Pézenas à la Nougatine Piscénoise

Prix 3,95 €
chiques de bavay

Chiques de Bavay

Hauts-de-France

Recette de 1875, dans la grande tradition des bonbons du nord.

Prix 4,95 €
Coquelicot de Nemours, au coquelicot sauvage.

Coquelicot de Nemours

Ile de France

Le seul bonbon au coquelicot sauvage de Nemours. Inimitable !

Prix A partir de 4,95 €
Babeluttes de lille indiv

Babeluttes de Lille

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise dans la plus grande tradition nordiste. Un régal

Prix A partir de 3,50 €