Bâton de Rouen - Sucre de Pomme

Normandie - Barnier - Recette de 1550

Étuis de 20g.

Une confiserie Royale !

Les fameux bâtons aromatisés au bon goût de pommes de Normandie. 

C’est à Rouen en 1550 qu’est né le sucre de pomme. Rien de plus naturel, puisque les vergers normands regorgeaient de belles pommes et le sucre de canne y arrivait par bateau entier en provenance des colonies.

À l’époque, la présentation du sucre de pomme était d'un luxe royal, qui a d'ailleurs failli disparaitre après la révolution.

Aujourd’hui, ce bonbon a troqué ses beaux habits d’antan pour un étui de papier qui conserve de jolies vignettes représentant les monuments de Rouen.

Conditionnement
1,80 €
En stock
Ingrédients rigoureusement sélectionnés
Ingrédients rigoureusement sélectionnés
Artisanat Français
Artisanat Français

En savoir plus

Le Bâton de Rouen, également nommé « Sucre de Rouen » ou « Sucre de Pomme » est un bonbon normand, de la ville de Rouen, datant du XVIème siècle.

Il se présente sous la forme de tablettes, de pastilles et plus récemment de bâtonnets de différentes tailles. Ce bonbon est un cousin normand du sucre d’orge, mais parfumé à la pomme et emballé dans un étui papier arborant fièrement les monuments de la ville de Rouen.

Les évolutions de la recettes,

La recette originale se composait de ¼ de jus de pommes concentré obtenu par la cuisson des fruits et de ¾ de sucre de canne. Le mélange était ensuite cuit à haute température (350 °C). Cette recette a été améliorée depuis : le jus de pomme concentré a été remplacé par de l’essence de pomme et du sirop de glucose ; du jus de citron a été ajouté comme exhausteur de goût. Ces modifications ont amélioré le goût, la consistance et l’aspect du bonbon qui, auparavant, avait la fâcheuse tendance à se ramollir.

Aux XVIème et XVIIème siècles, la Normandie regorgeait de pommes reinettes. Le sucre de canne quant à lui arrivait par bateau entier depuis les Antilles, Chypre ou encore d’Alexandrie. Il était si abondant à Rouen, que Colbert, alors contrôleur général des Finances, encouragea l’installation de sept raffineries dans la région entre 1670 et 1680.

Depuis les Apothicaires, 

Par ailleurs, les apothicaires bénéficiaient du monopole du sucre et cumulaient leurs fonctions avec celle d’épicier. L’intérêt d’inventer et de développer ce genre de bonbons devenait alors une évidence.

Le premier apothicaire à avoir inventé le sucre de pomme serait espagnol. De passage à Rouen chez un dénommé Pierre Dubosc, afin de lui enseigner l’art des confitures et le raffinage du sucre, il eut l’idée d’associer le sucre et la pomme.

Le sucre de pomme dans sa version originale devait donc être vendu comme bonbon aux vertus thérapeutiques, avant de devenir le bonbon des rois.

Pour preuve, en 1550, les Rouennais l’offrent à Henri II, fils de François Ier et roi de France puis, trois siècles plus tard, en 1813, l’impératrice Marie-Louise se vit offrir le même présent et en fut très friande.

Sa disparition et sa renaissance remarquée,

Le bonbon a ensuite peu à peu disparu entre la Révolution française et 1830.

La recette fut finalement sauvée par l’ESAT (établissement et service d’aide par le travail) du Pré de la Bataille de Rouen, qui racheta au dernier fabricant tout son matériel en 1990.

Depuis lors, la Maison BARNIER, située à quelques kilomètres de la Ville de Caen, a également repris la fabrication de cette confiserie. Elle a donné une nouvelle vie à ce bonbon oublié aujourd’hui commercialisé sous le nom de « sucre de Rouen » ou de « Bâton de Rouen ».

Le Sucre de pomme aujourd'hui,

On le trouve aujourd’hui dans bon nombre de bonnes confiseries et, bien sûr, chez les commerçants de Normandie vendant les spécialités locales.

 

Le fabricant

Barnier

Confiseur de France

Depuis 1885

Souvent présentés comme la « Rolls du bonbon », les Bonbons Barnier sont nés à Rouen en 1885. 

La Maison Barnier est une maison de tradition depuis plus de 135 ans. Elle a conservé ses recettes originales telles qu’elles étaient dégustées au siècle dernier. Elle a également conservé une production artisanale où les confiseries sont réalisées à la main. Malgré ce positionnement à contre-courant des bonbons chimiques et pétillants plus à la mode depuis les années 1980, les Bonbons Barnier on atteint un renom international ! 

La tradition et la qualité l’emportent :

Après des années parfois compliquées, la persévérance à rester dans la tradition, la qualité des produits et le savoir-faire ont payé, car les consommateurs de nos jours cherchent avant tout la qualité. Avec un petit coup de pouce de la mode du « Vintage » et la reconnaissance du « Made in France » (qui sous-entend savoir-faire, tradition et qualité), la maison Barnier réalise aujourd’hui un tiers de ses ventes à l’étranger !

Pourquoi cette sélection par l’Épicerie du Patrimoine : 

À l’Épicerie du Patrimoine, nous nous sommes particulièrement intéressés à la gamme de bonbons « 1885 ». Cette gamme fait référence à l'année de création de Bonbons Barnier par Pierre et Marius Barnier. Elle regroupe les bonbons les plus raffinés développés par les Maîtres Confiseurs de Bonbons Barnier depuis la 1ere moitié du 20e siècle. Nous avons également sélectionné dans leur catalogue le bâton de Rouen, la confiserie typique de cette ville berceau de la Maison Barnier, ou encore les sucettes à l'anis, pour la grande maîtrise de ce parfum si difficile à doser en confiserie.

Histoire des Bonbons Barnier en quelques dates :

C’est à Rouen en 1885 que commence l’histoire de Bonbons Barnier. Les deux frères, Pierre et Marius Barnier créèrent leur manufacture de confiserie sous le nom de « Bonbons Suisses ».  

À cette époque, en France, le terme « Suisse » était un synonyme de « confiserie ». 

En 1900, Eugène Callet rachète l'entreprise. Surfant sur la réputation des frères Barnier, il la renomme et lui donne le nom que nous connaissons aujourd’hui, « Barnier ». Eugène Callet a largement développé l’entreprise. Il fit de la Maison Barnier une référence dans la confiserie française avec une production de bonbons nus, pouvant être emballés à façon par leurs différents distributeurs. Loin d’une approche industrielle, la Maison Barnier n’a jamais cessé de produire artisanalement et à maintenir une fabrication de haute qualité. 

Durant plus d’un siècle, cette maison de tradition est restée fidèle à ses recettes qu’elle élabore toujours à la main. Traversant parfois des moments difficiles, la Maison Barnier est restée debout et est plus forte que jamais. Elle dispose aujourd’hui d’un patrimoine de plus de 1000 recettes et d’un savoir-faire unique dans le travail du sucre cuit.  Ceci lui assure de très beaux jours à venir, en France comme à l’étranger. 

La Maison Barnier fait partie des grandes maisons artisanales qui portent haut les couleurs de la confiserie française de haute qualité.

Le succès actuel de la Maison Barnier est légitime et mérité. C’est la victoire du goût, de la tradition, et du travail bien fait, qu’incarnent l’ensemble du personnel fier de pourvoir affirmer en voyant leurs confiseries dans les étals des marchands : « c’est nous qui l’avons fait » ! Nous leur souhaitons à tous que ce succès durera encore au moins 130 ans de plus !

Sucre cristallisé, sirop de glucose, eau, arôme caramel, arôme de pomme, arôme de citron.

Peut contenir des traces de LAIT et de FRUITS A COQUES

Valeurs nutritionnelles pour 100 g : Energie 1 662 kJ / 391 kcal - Matières grasses 0,2 g dont acides gras saturés 0 g - Glucides 97 g dont sucres 67 g - Protéines 0,1 g - Sel < 0,01 g.

Vous aimerez aussi...

Berlingots de Pézenas - Traditionnel

Berlingots Traditionnels

Occitanie

Berlingots de Pézenas, arômes traditionnels : anis, menthe, framboise, citron, mandarine, réglisse, café, chocolat

Prix A partir de 5,89 €
mini fondants individuel

Minis Fondants

Ile de France

Les Minis Fondants Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix A partir de 7,80 €
Berlingots pezenas nougatine

Nougatine Piscénoise

Occitanie

Berlingots de Pézenas à la Nougatine Piscénoise

Prix 3,95 €
Mini fourré au coquelicot de Nemours

Bonbon fourré au coquelicot...

Ile de France

Le célèbre bonbon au Coquelicot de Nemours dans une version fourrée

Prix A partir de 3,80 €
chiques de bavay

Chiques de Bavay

Hauts-de-France

Recette de 1875, dans la grande tradition des bonbons du nord.

Prix 4,95 €
Berlingots Pézenas - Fruits du Midi

Berlingots - Fruits du Midi

Occitanie

Saveurs Fruits du Midi : Abricot, Cerise, Fraise, Melon, Pêche, Pomme, Cassis, Figue.

Prix A partir de 2,95 €
Fondants

Fondants

Ile de France

Le bonbon Fondant Gumuche, une confiserie artisanale hors du temps !

Prix 12,60 €
Coquelicot de Nemours, au coquelicot sauvage.

Coquelicot de Nemours

Ile de France

Le seul bonbon au coquelicot sauvage de Nemours. Inimitable !

Prix A partir de 4,95 €
Babeluttes de lille indiv

Babeluttes de Lille

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise dans la plus grande tradition nordiste. Un régal

Prix A partir de 3,50 €
Babelutte du Nord

Babelutte du Nord

Hauts-de-France

Un délicieux caramel à la vergeoise un délice pour les papilles.

Prix A partir de 3,50 €
Bêtises de Cambrai. L'originale.

Bêtises de Cambrai

Hauts-de-France

Certainement le plus célèbre bonbon du nord ! Dans sa version originale à la menthe forte.

Prix A partir de 3,95 €
L'étonnante framboise

Étonnante Framboise

Normandie

L’Étonnante Framboise ! Un bonbon à la framboise qui renferme un délicieux feuilleté à la pistache.

Prix A partir de 5,95 €
CH’TI Bar , la délicieuse petite barre de caramel au beurre salé

CH’TI Bar

Hauts-de-France

La délicieuse petite barre de caramel au beurre salé

Prix 4,95 €