COCO BOER - Réglisse & Anis

Auvergne-Rhône-Alpes - COCO BOER - 1902

Le COCO BOER « boite orange » est une poudre de réglisse aromatisé à l’anis. Cette poudre jaune-ocre est à diluer dans de l’eau pour en faire une boisson rafraîchissante et désaltérante. 

Conseil d’utilisation : Verser de préférence l'eau sur la poudre.

C’est un pharmacien à Le Pouzin en Ardèche qui a mis au point cette recette en 1902.  

Fabriquée à partir de réglisse sauvage et d’extraits naturels d’anis, 

 

Boite métal ∅ 35 mm x 18 mm

Poids net : 2,5 g

3,50 €
En stock
Artisanat Français
Artisanat Français

En savoir plus

On dit que la recette originale du COCO BOER a été inventée par Jules Courtier en 1902, pharmacien dans la ville de Le Pouzin, en Ardèche : sa poudre de réglisse légèrement anisée avait des propriétés digestives.

La poudre est produite à partir des racines de réglisse, plante connue depuis l’Antiquité pour ses propriétés thérapeutiques.

En Europe, la réglisse de la région de Calabre, dans le sud de l’Italie, où elle pousse naturellement était déjà réputée depuis le 15e siècle. Le jus extrait des racines de réglisse était appelé l’or noir de la Calabre.

En France, dans la ville du Pouzin en Ardèche, il y avait plusieurs usines de fabrication de poudre de réglisse. 

On y trouvait : 

- « La Réglisserie du centre » et sa boisson « Coco Franco-Calabrais ». 

- « Ludovic Marchier & Cie » et son Coco franco-belge »

- et la marque qui deviendra la plus célèbre créer par les pharmaciens Henri Cru et Jules Courtier avec leur « COCO BOER ».

 

D’où vient le nom de « COCO BOER » ?

Les boisons au réglisse existent depuis l’antiquité. On retrouve des textes très anciens vantant les vertus thérapeutiques et stimulantes de la réglisse qui était déjà utilisée par les troupes de Jules César pour soulager les maux de ventre. 

En France, les moines guérisseurs et les apothicaires du Moyen Âge l’utiliseront pour soulager les maux de gorge.

À la Renaissance, les vertus de la réglisse sont entrées dans l’inconscient collectif. Dans sa pièce, « Le Tartuffe «   Molière écrivait :

- « Vous toussez fort, Madame ?

- Oui, je suis au supplice...

- Vous plaît-il un peu de ce jus de réglisse ? »

On raconte encore que durant la révolution de 1789, les porteurs d'eau parisiens proposent une boisson à la réglisse servie dans des demi-noix de coco. 

Le nom de « Coco » pour désigner cette boisson a été repris par Guy de Maupassant en 1887. Il écrivait dans son œuvre le « Horla » :  

« COCO, COCO, COCO FRAIS !» (…) Je bus un verre de coco et je le payai vingt sous. (…) «Fais-toi l'ami d'un marchand de coco, mon petit Pierre, cela te portera bonheur.»

L’année 1902 fut quand a-t-elle marqué par la guerre des Boers, ou de nombreux Français sont partis se battre aux côtés des Afrikaners, contre les Anglais. La Presse de l'époque relate les grandes chaleurs dans les villes de Johannesburg et de Pretoria.

Jules Courtier, fais sans nul doute référence à ces faits historiques lorsqu’il mit au point sa boisson en la même année. Par association de ces évènements, il nomma sa poudre « COCO BOER ». 

 

Les secrets de Fabrication,

Les racines sont macérées et broyées pour en extraire son suc, la glycyrrhizine. Les racines de réglisse en contiennent entre 5 et 20%. Le suc de réglisse déshydraté est avant d’être réduit en une poudre extrêmement fine et de l’anis pour son parfum. Aucun ajout de sucre.

 

Un conditionnement métallique 

Le COCO BOER était présenté dans une petite boîte ronde métallique colorée.

La marque connut vite un fantastique succès qui se prolongea jusque dans les années 1970. Le succès diminuera ensuite progressivement face à l’invasion des sodas et du coca-cola.

 

Différentes façons de consommer le COCO BOER

Si, initialement, le COCO BOER était destiné à être dilué dans de l’eau pour en faire une boisson rafraîchissante, les amateurs de réglisse le consommaient différemment. 

Une des alternatives est de se mouiller un doigt et de le tremper dans la poudre. Il n’y a plus qu’à sucer son doigt. 

Les plus accros mettront carrément la boîte dans un coin de leur bouche après en avoir perforé le couvercle. Chacun sa méthode pour se régaler. Mais les boîtes originales étaient plus petites que celles que l’on trouve aujourd’hui. 

 

La disparition du COCO BOER dans les années 1980

Au début des années 1980, on regrette avec nostalgie la disparition du COCO BOER. Le chanteur Renaud l’évoque d’ailleurs dans la chanson « Mistral gagnant ».

Il faudra attendre 1999, pour que cette confiserie renaisse de ses cendres. C’est à Alain Drozd et Bernard Labadiens que l’on doit le retour du COCO BOER. Tous deux tentèrent de relancer le produit. Leur première tentative échoue malheureusement, car la poudre n’est pas stable dans le temps. Après deux mois, elle se transformait en une masse délicieuse, mais compacte…

Il faudra attendre 2012 pour que la recette soit retravaillée et stabilisée et pour que le COCO BOER, disparu depuis 40 ans, renaisse enfin…

Le fabricant

Le fameux Coco Boer, cette poudre de réglisse aromatisé à l’anis, que l’on dilue dans de l’eau pour obtenir une boisson rafraîchissante peut être considéré comme l’ancêtre des sodas moderne.

La recette originale date de 1902. Elle fut créée par Jules Courtier, pharmacien à Le Pouzin en Ardèche. Après un grand succès, le Coco Boer a disparu au début des années 1980 face à l’arrivée des sodas.

 

Une première tentative prometteuse.

Une première tentative pour retrouver la recette du Coco Boer débute en 1999. Sous l'impulsion d'Alain Drozd et de Bernard, Labadie, la société « Coco Boer SA », voit le jour. 

Le lancement du « nouveau Coco boer est une réussite. On pouvait trouver du Coco Boer dans les confiseries ou dans les bars-tabacs de France.

Les grands journaux tels que « Paris-Match », « Elle », ou encore « Le Figaro » ont salué cette initiative et le grand retour du Coco Boer. 

Hélas, cette première recette n’était pas concluante. La fine poudre de réglisse s’est révélée instable. En quelques mois, elle prenait l’humidité et se transformait en une masse compacte, qui obligea de suspendre la production.

 

La seconde tentative sera la bonne.

Il faudra attendre 2012, et de longues expérimentations, pour que ses passionnés mettent au point une recette de Coco Boer, stable dans le temps.

Plusieurs années de recherche en laboratoire sont nécessaires pour stabiliser la recette qui est aujourd’hui à nouveau en vente pour notre plus grand plaisir.

Ce premier échec n’avait pas dissuadé les deux amis. En 2012, ils arrivent enfin à retrouver une recette stable du Coco Boer.

Le Coco Boer est à nouveau disponible, plus frais et plus désaltérant que jamais !

Poudre de réglisse sauvage italienne et extraits de réglisse (Glycyrrhizate), essences naturelles d’anis.

À conserver à l'abri de l'humidité et à consommer rapidement après ouverture.

Pas d’allergène connu. 

Une consommation excessive de réglisse peu présentée des risques pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle. 

5 | 5

2 avis client(s)

100% des clients recommandent ce produit.

100%
0%
0%
0%
0%
Voir l'attestation de confiance
  • Pour plus d'informations sur les caractéristiques du contrôle des avis et la possibilité de contacter l'auteur de l'avis, merci de consulter nos CGU.
  • Aucune contrepartie n'a été fournie en échange des avis
  • Les avis sont publiés et conservés pendant une durée de cinq ans
  • Les avis ne sont pas modifiables : si un client souhaite modifier son avis, il doit contacter Avis Verifiés afin de supprimer l'avis existant, et en publier un nouveau
  • Les motifs de suppression des avis sont disponibles ici.
Tous les avis
×
5/5

Hummmmm

Arnaud S. publié le 01/07/2022 suite à une commande du 07/06/2022

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 0

5/5

découverte sur le tard !! top pour faire des boissons aux enfants

Pierre A. publié le 16/06/2022 suite à une commande du 18/05/2022

Cet avis vous a-t-il été utile ? Oui 0 Non 0

Vous aimerez aussi...

KILLTOÏDS de Lille

KILLTOÏDS de Lille

Hauts-de-France

KILLTOÏDS, le cachou réglisse & menthe sans sucre, inventé à Lille en 1933 dans sa boite “clic-clac ”.

Prix 3,80 €
Mélange Carré à L'ancienne
  • Nouveau !

Mélange Carré à L'ancienne...

Occitanie

Un véritable assortiment de cubes de gommes pectorales, issues du temps des Apothicaires

Prix 7,45 €
Bateau Calabrais
  • Nouveau !

Bateaux Calabrais - Sachet...

Occitanie

Le bateau Calabrais, fabuleux mélange entre gomme d’acacia, douce réglisse et puissant anis.

Prix 3,80 €
Bateaux Lisse à la Violette - Pure Gomme - Boite Originale 250 g
  • Nouveau !

Bateaux Lisse à la Violette...

Occitanie

Le bateau lisse à la violette est un délicieux mélange entre gomme d’acacia, douce réglisse et envoutante violette. Dans leur boite originale.

Prix 7,20 €
Bateau Calabrais
  • Nouveau !

Bateaux Calabrais - Sachet...

Occitanie

Le bateau Calabrais, fabuleux mélange entre gomme d’acacia, douce réglisse et puissant anis.

Prix 7,95 €
Bonbon TISPAL
  • Nouveau !

TISPAL

Grand Est

L’inimitable bonbon « Tispal », à la gomme d’acacia au bon goût de réglisse. de la confiserie "Loup"

Prix 1,99 €
Boite Grisettes de Montpellier 220g

Grisettes de Montpellier -...

Occitanie

Les Grisettes de Montpellier L’une des plus anciennes confiseries françaises.

Prix 9,95 €
Bonbon Loup, LAKRITZINE à la gomme d'acacia
  • Nouveau !

LAKRITZINE

Grand Est

Un surprenant bonbon à la gomme d’acacia parfumé à la réglisse douce, Orge et Violette.

Prix 1,99 €
Le Cachou - boite métal de poche

Le Cachou - Boite 16g

PACA

L’incontournable petit palet de pure réglisse, sans sucre ajouté.

Prix 1,95 €
Mélange Carré à L'ancienne
  • Nouveau !

Mélange Carré à L'ancienne...

Occitanie

Un véritable assortiment de cubes de gommes pectorales, issues du temps des Apothicaires

Prix 3,40 €
Anis de Flavigny Réglisse

Anis de Flavigny - RÉGLISSE...

Bourgogne-Franche-Comté

Une véritable graine d'anis dragéifiée et parfumée à la réglisse, dans son emballage original

Prix 1,95 €
ZAN - saveur Menthe

ZAN - saveur Menthe

Occitanie

L’original « Zan » réglisse et menthe. Indissociable de nos souvenirs d’enfance, mais aussi une spécialité de la ville d’Uzès.

Prix 1,20 €
Pâte vanillée à la réglisse
  • Nouveau !

Pâte vanillée à la Réglisse...

Occitanie

Une pâte souple et aérée, à base de sève d’acacia qui offre un subtil mélange de réglisse et de vanille naturelle.

Prix 3,00 €